War 1939 :: The Officer's Handbook
   
  FAQ Search Memberlist Usergroups Profile Register Log in  
Log in to check your private messages
     
 
The Officer's Handbook

 
Post new topic   Reply to topic    War 1939 Forum Index -> Supreme Allied HQ -> Officiers' Mess
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 20 Jan 2010
Posts: 378

PostPosted: Fri 29 Jan - 13:13 (2010)    Post subject: The Officer's Handbook Reply with quote

L’ART DE LA GUERRE


Les Forces Terrestres
Vous n’avez pas la possibilité de contrôler individuellement des soldats, ni d’assister à des combats de rues. Les combats représentent des actions offensives et défensives à grande échelle, mettant en scène un nombre important d’hommes et d’équipements, et où l’enjeu est le contrôle de toute une province. Votre rôle est de planifier, préparer et positionner les forces appropriées, d’assurer leur approvisionnement, puis de donner les ordres nécessaires à vos commandants et de leur faire confiance pour la mise en œuvre.


A l’époque de la Seconde guerre mondiale, la structure et la taille précises des armées variaient quelque peu d’une nation à l’autre ; ici, nous avons résumé et généralisé afin d’éviter la confusion et de faciliter le jeu. La plus petite unité terrestre pouvant être directement contrôlée dans le jeu est la division, une unité qui représente plusieurs milliers d’hommes ou un groupe important de véhicules militaires (chars, camions ou semi-chenilles, par exemple). Il existe cependant une unité plus petite : la brigade de soutien.

Les brigades sont des unités spécialisées ne pouvant pas opérer seules, et devant être « attachées » à des divisions afin d’améliorer un aspect des performances de celles-ci. Vous ne pouvez pas attacher une brigade à chacune de vos divisions mais vous avez cependant la possibilité de déplacer une brigade en la détachant de la division à laquelle elle est affectée pour l’attacher à une autre division. Attention, ce processus prendra un certain temps.



Les divisions peuvent opérer individuellement, mais sont plus souvent regroupées afin de former un « corps » ou les corps peuvent ensuite former une « armée ». Vous contrôlez complètement la façon dont les divisions sont regroupées, vous pouvez les arranger comme vous le souhaitez. Lorsque vous donnez des ordres, vous devez indiquer au commandant des corps composant votre armée ce que vous voudriez qu’ils fassent. L’ordre sera exécuté mais seront influencé par un nombre de facteurs (type de division, terrain, météo, etc.).

Chaque nation débute le jeu avec un ensemble d’officiers militaires ayant servi historiquement ses forces armées, et suffisamment gradés pour avoir pris en charge (à un moment ou un autre) un corps entier (voire davantage). Chacun de ces officiers se trouvera soit dans la réserve des officiers en attente d’une affectation, soit au commandement d’un des corps de votre armée. A mesure que le commandant du groupe d’armée dispose de nouvelles forces (en combinant ou en divisant les forces existantes), vous devez affecter des officiers à leur commandement. Les officiers peuvent parfois posséder une spécialité qui affectera les performances des troupes sous leur commandement. De plus, dans certaines circonstances particulières et sous certaines conditions, ils peuvent aussi gagner des « caractéristiques » spéciales.



Au début de la partie, vous disposez d’un certain nombre de divisions préexistantes, basé sur l’ordre de bataille historique approximatif de la nation et présent initialement sur le théâtre des opérations. Pour certains pays, ce chiffre est important tandis que pour d’autres, il est presque nul. Si vous avez besoin de forces supplémentaires, vous devrez passer votre requête auprès de votre général de groupe d’armées pour l’attention du chef d’état-major général qui aura le choix de soit vous fournir de la main d’œuvre pour reconstituer les pertes de vos divisions actuelles (qui aura pour effet de réduire l’expérience de la division), soit de vous affecter une division non-affectées. Il existe aussi la possibilité qu’aucun renfort ne soit disponible et que vous devriez faire avec ce que vous avez sous la main.

Désormais, examinons ces forces en détail…



Types de Divisions


Vos divisions vous permettent de défendre vos territoires contre l’ennemi ou de lancer des attaques afin de conquérir et d’occuper des provinces ennemies. Seules les forces terrestres peuvent capturer une province ennemie et l’occuper, mais auront souvent besoin d’être soutenues ou aidées par des unités aériennes et navales. L’armée de l’air et la marine peuvent tout à fait empêcher la progression de l’ennemi, mais n’ont pas la capacité de défendre une province. Pour ce faire, vous devrez donc déployer des forces terrestres.

Il existe différents types de divisions, chacune présentant des avantages et des inconvénients dépendant du terrain, de la météo et du type d’ennemi affronté. Il en existe environs une dizaine, qui peuvent être classées dans trois grandes catégories : fantassins, troupes montée et divisions blindées.



Les fantassins constituent l’unité la plus importante et la plus versatile. Le type de fantassins le plus commun est la division d’infanterie. Les fantassins sont désavantagés dans les zones découvertes, mais obtiennent généralement de meilleures performances que les unités montées ou blindées sur les terrains inhospitaliers ou obstrués. L’infanterie se déplace moins vite que les autres unités généralement. Certains types d’infanterie spécialisée sont particulièrement adaptés à des rôles spécifiques : L’infanterie de marine est particulièrement efficace dans les invasions côtières, l’infanterie de montagne excelle dans les zones de collines ou de montagnes, et l’infanterie aéroportée constitue la seule unité pouvant être utilisée pour attaquer à partir de bases aériennes. Enfin, les divisions de réserve constituent des unités dont la seule fonction est de réprimer les activités des partisans. Leurs déplacements sont restreints et ces unités ne sont absolument pas adaptées aux situations de combat, mais elles n’ont pas leur pareil lorsqu’il s’agit de maintenir l’ordre dans les provinces ennemies occupées.



Les unités montées ont un fonctionnement très similaire à celui de l’infanterie. L’unité montée la plus basique est la division de cavalerie, antérieure à la Première guerre mondiale, mais qui était toujours utilisée dans certaines armées. Bien évidement, les divisions de cavalerie n’obtiennent pas de très bons résultats en général et présentent peu d’avantages, si ce n’est une vitesse de déplacement supérieure à celle des fantassins. La majeure partie de vos unités montées sera constituée d’unités d’infanterie utilisant des véhicules motorisés (principalement des camions) pour avancer plus rapidement mais elles sont plus vulnérables aux attaques aériennes et rencontrent des difficultés lorsque le terrain n’est pas découvert. Les divisions d’infanterie mécanisée (utilisant des véhicules blindés ou semi-chenillés) ont des capacités d’attaque et de défense supérieures à celles des autres unités d’infanterie mais sont également des cibles faciles pour les bombardiers tactiques ennemis.

Les unités blindées ont une puissance de feu et capacité de résistances évidemment bien supérieures à celles des unités d’infanterie et d’infanterie montée. Cependant, leurs performances sont très médiocres et leurs déplacements difficiles lorsqu’ils ne sont pas en terrain découvert.

Types de Brigades de Soutien

Diverses brigades de soutien peuvent être attachées à vos divisions pour en améliorer les capacités, mais il n’est pas possible d’affecter plus d’une brigade à une division. Il existe toute une gamme de brigades de soutien, allant de l’artillerie anti-chars aux batteries antiaériens, en passant par celles qui apportent à vos divisions une artillerie puissante. Les compagnies de génie permettent également d’améliorer la vitesse de déplacement de vos divisions via les voies fluviales.

Détails des divisions – Mouvements et Combats’attaque.


ivision défend une province contre une attaque lancée par un ennemi. En gros, plus cette valeur est importante, plus la division résistera efficacement à l’attaque.


Légende :




Attaque –P. : Cette valeur correspond au pouvoir d’attaque global de la division face aux cibles humaines. Si cette valeur est élevée, cela indique que la division obtiendra sans doute de bons résultats si elle attaque des divisions disposant d’un composant d’unités non blindés important (divisions d’infanterie par exemple).
Attaque – A. : Cette valeur détermine le pouvoir d’attaque de la division lorsqu’elle affronte une division ennemie dont le composant « unités blindées » est assez important (valeur d’unités non blindées réduites). Plus cette valeur est importante, plus la division aura de chances d’infliger des dégâts aux divisions blindées.
Défense : La valeur de la défense est utilisée lorsqu’une division défend une province contre une attaque lancée par un ennemi. En gros, plus cette valeur est importante, plus la division résistera efficacement à l’attaque.




Officiers


L’officier que vous choisissez pour commander un corps de combat aura un impact important sur les performances de vos troupes au combat. Chaque nation démarre avec sa propre réserve d’officiers pouvant être affectés au commandement de ses forces.


Un officier peut avoir des spécialités spécifiques qui définissent son style de commandement ou signalent des compétences exceptionnelles dans certains domaines :


-          Roi de la Logistique : Les rois de la logistique réussissent des économies importantes en matière de ravitaillement et pétrole ; les divisions sous leur commandement perdront moins de soldats à l’usure.
-          Doctrine Défensive : Les officiers disposant de ce trait excellent dans la préparation de leurs troupes pour la défense contre les attaques ennemies. Les valeurs de défense des troupes sont augmentées (+1) mais ils souffriront d’une réduction de leurs capacités offensives (-1).
-          Doctrine Offensive : Les officiers disposant de ce trait savent parfaitement manœuvrer leurs forces de façon à obtenir un avantage tactique maximal ; toutes les valeurs d’attaque bénéficient de bonus (+1) mais la valeur de défense sera réduite (-1).
-          Spécialiste de l’Hiver : Les spécialistes de l’hiver sont particulièrement à l’aise en cette saison particulière ; leurs compétences leur permettent de guider leurs troupes de façon à ce qu’elles ne subissent pas de pénalité de combat dans ces conditions.
-          Renard : Les renards sont des experts du camouflage et de la tromperie ; les divisions placées sous leur commandement sont très difficile à cibler pour les avions ennemis.
-          Expert en Génie : Les divisions placées sous le commandement d’un expert en génie peuvent traverser des rivières sans subir les pénalités de déplacement ou d’attaque habituelles.
-          Destructeur de Forteresse : Ces officiers excellent lorsqu’il s’agit d’attaquer des fortifications et ne subissent pas le bonus défensifs accordé à ces ouvrages.
-          Expert en Blindés : Les experts en blindés ont la capacité d’améliorer les aptitudes d’attaque des divisions blindées (+1).
-          Commando : Ces officiers sont particulièrement adaptés aux infanteries de montagne, de marine ou aux parachutistes, qui bénéficient de bonus importants (+1 pour leurs valeurs d’attaque et de défense) lorsqu’ils se trouvent sous leur commandement.
-          Vielle Garde : Ces officiers font partie de la vielle école et n’ont pas beaucoup d’imagination. Les troupes sous leur commandement marcheront deux fois plus lentement que d’habitude.


Il existe aussi, dans certaines circonstances particulières et sous certaines conditions, des caractéristiques spéciales que les officiers peuvent pendant leur service :


-          Renard du Désert – Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans le désert (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Rat de la Jungle – Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans la jungle (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Expert en Guérilla Urbaine : Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans les zones urbaines (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Spécialiste Forêt : Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans la forêt (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Spécialiste Colline : Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans les collines (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Montagnard : Cet officier obtient des bonus spéciaux pour les combats dans la montagne (+1 pour les valeurs d’attaque et de défense).
-          Spécialiste de l’Assaut : Cet officier sait entraîner ses hommes dans des assauts directs et frontaux. (+1 pour les valeurs d’attaque).
-          Discipliné : Cet officier est capable de maintenir la discipline au sein de ses unités. (+1 pour la valeur de défense).


Organisation des unités de combat


Vous pouvez fusionner plusieurs unités de combat dans une nouvelle force unique si toutes ces unités se trouvent dans la même province. Pour ce faire, sélectionnez les unités de combat qui vous intéressent et annoncer la création d’un nouveau corps. N’oubliez pas non plus d’indiquer l’officier commandant et l’armée auquel le corps sera attaché. La division d’une force armée se fait de la même façon mais en indiquant quelles unités il faut détacher.


Déploiement de divisions à partir de la réserve


Lorsque des divisions arrivent en renforts dans le Grand Quartier Général allié, le commandant-en-chef peut les attribuer aux divers groupes d’armées. Après avoir reçu ces renforts dans son QG de groupe d’armées, le général commandant indique quels corps ces divisions doivent rejoindre ou bien il peut créer une nouvelle force armée.


Attacher les brigades de soutien


L’attribution des brigades de soutien suit la même procédure que pour l’attribution des divisions à une différence : Le commandant du groupe d’armées doit indiquer quelle division la brigade devra rejoindre. Vous ne pouvez attacher qu’une brigade à chaque division, et les types de brigades qu’elle acceptera devront être, en général, similaire au type d’unité.


Usure


L’usure est la conséquence néfaste d’une efficacité de ravitaillement réduite sur vos forces. Toutes les forces qui ne reçoivent pas suffisamment de ravitaillement commencent à souffrir d’usure ; cette usure réduit à la fois la force et l’organisation de vos troupes. Dans la vie réelle, cela ne veut pas forcément dire que des soldats meurent, mais le manquent de ravitaillement peut provoquer toutes sortes de problèmes suite auxquels les soldats sont trop malades pour se battre, ou les équipements tombent en panne parce que leur utilisation dépasse le cadre prévu. Le degré d’usure est déterminé par l’efficacité réelle du ravitaillement dans une province, modifiée par le terrain, les conditions météo et le climat.


Chaînes d’approvisionnement


Une chaîne d’approvisionnement représente l’itinéraire emprunté par votre ravitaillement pour arriver jusqu’à vos troupes. Une chaîne de ce type démarre dans un dépôt disposant de l’approvisionnement nécessaire, puis suit un itinéraire ininterrompu dans des provinces adjacentes pour arriver jusqu’à vos divisions. Vous pouvez également être ravitaillé par l’un de vos alliés. Une chaîne d’approvisionnement doit traverser des provinces amies : provinces que vous contrôlez ou que vos alliés contrôlent. Si la chaîne est interrompue, le ravitaillement n’ira pas jusqu’à vos troupes, et celles-ci commenceront à subir des effets d’usure néfastes qui réduirons leur force et leur organisation.


Ravitaillement aérien


Dans des cas extrêmes, il est possible que votre unité de combat se retrouve complètement coupée de tout ravitaillement. Vous avez alors la possibilité d’utiliser des avions de transport pour faire parvenir du ravitaillement à vos troupes. Attention ! Cette procédure est peu efficace sans compter les chasseurs ennemis qui feront tout pour empêcher vos avions d’arriver à destination. Cette procédure doit donc être considérée uniquement comme une mesure d’urgence à court terme.


Renforts


Toute unité ravitaillée ayant subi des pertes peut être renforcée ; pour ce faire, il suffit que le commandant-en-chef attribue une partie de réservoir de main d’œuvre à un groupe d’armée. Le général de groupe d’armée distribue ensuite ses renforts aux divisions qu’il estime en on le plus besoin et les divisions indiquées se remplissent petit à petit. Ceci aura pour effet d’augmenter les effectifs de votre division mais réduira aussi l’expérience de votre unité, puisque les renforts sont constitués de nouvelles recrues et non de vétérans.


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 29 Jan - 13:13 (2010)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 20 Jan 2010
Posts: 378

PostPosted: Tue 9 Feb - 16:41 (2010)    Post subject: The Officer's Handbook Reply with quote

Préparation et Soutien des Forces Militaires

Pour qu'une campagne soit réussie, de nombreux composants doivent être en place. Les forces armées doivent avoir accès à un flux de ravitaillement et de munitions continu pour pouvoir continuer à se battre, et elles auront besoin de chefs à la fois forts et capables pour les commander efficacement. Divers facteurs tels que le terrain, la météo et les structures défensives en place auront une grande influence sur les performances de vos soldats.

Capacité de ravitaillement et d'armement

Votre capacité à ravitailler et armer vos troupes est essentielle dans le jeu. Pour combattre, les armées ont besoin de munitions et de nourriture (ravitaillement). Les véhicules motorisés et les avions auront également besoin de carburant pour rester opérationnels. Un défaut de ravitaillement de vos armées ne provoquera pas seulement une diminiution de leurs efficacités opérationnelles mais aussi une attrition continuelle sur vos effectifs.

Vous devrez surveiller de près vos chaînes d'approvisionnement afin d'éviter que vos armées ne se retrouvent en déroute, incapables de continuer à se battre. Ceci peut inclure l'approvisionnement au sol, l'approvisionnement naval, l'approvisionnement aérien ou une combinaison des trois. Attention, tous ces moyens peuvent être perturbés par des actions de l'ennemi. Si vos chaînes d'approvisionnement sont endommagés ou coupées par l'ennemi, ou si vous manquez de pétrole et de ravitaillement pour vos forces militaires, vos chances de survie seront extrêmement réduites.

Organisation et retranchement

Les forces terrestres qui se déplacent continuellement ne disposent pas de beaucoup de temps pour se préparer aux attaques ennemies, et ont tendance à se "disperser" ou à devenir désorganisées. Il en va de même pour les armées constamment soumises à des barrages navals ou des bombardements aériens.

L'organisation mesure la cohésion d'une force, sa capacité à recevoir des ordres et à y répondre, son ravitaillement et il s'agit d'un indicateur de son moral global. Toutes vos unités doivent bénéficer d'un niveau d'organisation suffisant pour pouvoir se battre sinon, elles battront en retraite. Une force qui enchaîne les combats succéssivement perdra perd progréssivement de l'organisation. Le fait d'ajouter de nouvelles recrues pour remplacer les soldats morts réduira également l'organisation et si, enfin, l'unité manque de ravitaillement, le niveau d'organisation chute rapidement.

Lorsqu'une unité terrestre reste stationnaire pendant un certain temps, elle va commencer à se retrancher dans la province; elle sélectionne alors le terrain le plus défendable, prépare des trous de tirailleurs et des cachettes pour les tireurs d'élite, établit des postes de commande et de secoures, organise les munitions, etc. Tout ceci permettra à cette unité de bénéficier d'un léger bonus lors des défenses ultérieures de cette province et de rendre la tâche plus difficile aux attaquants qui seront obligés de concentrer leurs efforts. Plus une force reste longtemps en place, plus elle devient "retranchée".

Commandement et expérience

L'efficacité d'une force est étroitement liée à son experience en matiére de combat et aux officiers que vous choisissez d'assigner au commandement des divisions au front. Chaque fois qu'une unité se bat, elle gagne de l'expérience de combat et au fil du temps, bataille après bataille, vous remarquerez qu'elle est de plus en plus efficace. Les unités expérimentées pourront ainsi devenir le fer de lance de vos forces armées, mais n'oubliez pas que les soldats morts sont remplacés par de jeunes recrues qui réduiront l'efficacité de l'unité.

Défenses et fortifications

Des forces armées sont nécéssaires pour protéger vos territoires des avancées de l'ennemi, et il existe trois installations de défense:

Les fortifications terrestres sont un réseau de bunkers, d'emplacements de piéces et de champs de mine qui occupent une province et qui peut aider à votre armée de repousser un ennemi. Elles sont particuliérement efficaces lorsqu'il s'agit de protéger votre infanterie contre les chars, les unités mécanisées et les forces d'artillerie qui pourraient sinon les déborder et les détruire. Elles offrent également une protection contre les bombardements aériens, même si elles n'ont pas été conçues pour contrer activement ce type d'attaques. Une fortification terrestre seule n'offre aucune résistance; pour être efficace, elle nécessite du personnel.

Les fortifications côtiéres sont constituées d'une série de tranchées, d'emplacements de pièces et autres dispositifs construits le long des côtes d'une province. ces fortifications nécessient également d'être tenues par des soldats. Elles représenteront un obstacle majeur pour les troupes ennemies tentant de débarquer dans cette zone. Même les unités d'infanterie de marine auront du mal à traverser ces obstacles pour conquérir une tête de plage.

Les canons anti-aériens constituent un troisième moyen de défense. Contrairement aux fortifications terrestres et côtiéres, les canons anti-aériens ne nécessient pas de personnel pour être actifs. Ils ont pour fonction de participer à la défense contre les missions aériennes visant des cibles dans la provinces, et de perturber les appareils ennemis survolant la province. Ces canons ne pourront, par contre, pas vous aider en ce qui concerne les assauts terrestres ou les invasions navales.

Bases navales et aériennes

Les navires et avions de guerre nécessitent généralement l'utilisation d'installations portuaires et d'aérogares spécifiques pour répondre à leurs besoins.

Chaque groupe aérien doit se voir attribuer une base aérienne située dans une province que vous contrôlée, ou une province alliée, et toutes les opérations conduites doivent être lancées à partir de cette base. Une fois la mission terminée, les groupes aériens reviennent à la base. Si vous assignez un nombre trop important d'appareils à une base, vous vous rendrez compte que le personnel au sol aura du mal à s'occuper de tous ces appareils dans un délai raisonnable. Un groupe de chasse peut protéger jusqu'à deux provinces autour de leurs bases, les bombardiers tactiques, navals et les BEP jusqu'à quatres provinces et les bombardiers stratégiques peuvent intervenir jusqu'à huit provinces de leurs bases.

De la même façon, vos flottes de navires ont besoin de bases navales. Tous les navires sont assignés à une base, et doivent y retourner de façon périodique pour subir des réparations plus ou moins importantes. Vous pouvez attribuer la même base navale à autant de navires que vous le souhaitez, mais gardez cependant à l'esprit que la taille de la base détermine la rapidité avec laquelle les navires seront réparés.

Les bases peuvent être bombardées ou tomber entre les mains de l'ennemi. Les avions ennemis peuvent recevoir pour mission de bombarder vos ports ou vos pistes afin de réduire leur capacité. Si vous perdez le contrôle d'une province contenant une base, toutes les forces à qui cette base avait été attribuée se retrouveront à cours de ravitaillement et seront forcées de trouver une nouvelle base. Votre ennemi pourra utiliser la base récupérée comme nouvelle base pour ses forces.

Météo et terrain

La météo et le terrain ont de tout temps joué un rôle important sur l'issue des opérations militaires.

La météo est organisée en deux saisons dans le jeu:

Été: Juin à Septembre...Aucun effet particulier sur les troupes ne sera subit lors de cette saison.
Hiver: Octobre à Mars...L'usure des troupes est augmenter (sauf si elles sont sous le contrôles d'un spécialiste de l'hiver).

Certains types de terrains réduisent la vitesse des déplacements, entravent le ravitaillement et pénalisent le combat. L'effet varie en fonction de l'unité; dans la plupart des cas, le terrain constitue un avantage pour le défenseur et reflète sa capacité à utiliser le paysage de façon stratégique.


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 12:51 (2018)    Post subject: The Officer's Handbook

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    War 1939 Forum Index -> Supreme Allied HQ -> Officiers' Mess All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
 
     
Original warHorde forum design by boo, 2004 - ez-life.net

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group